Camping-car : 3 techniques qui marchent pour bien vendre son véhicule

Pour vendre rapidement un camping-car que vous n'utilisez plus (et acheter un modèle plus récent ou plus grand pour vos prochaines escapades !) il existe trois techniques imparables. En effet, l'on croit souvent qu'il suffit d'une photo sur internet, d'une rencontre et d'une poignée de main assortie d'un beau chèque pour que l'affaire soit dans la poche. Mais ce n'est malheureusement pas le cas et mal préparée, une vente a très peu de chances d'aboutir. Ainsi, voici les trois écueils à éviter pour assurer le succès de votre transaction !

Mise en valeur du véhicule

Ca y est c'est le grand jour ! Un acheteur potentiel a vu votre annonce et souhaite vous rencontrer, vous et votre précieux compagnon de voyage. Mais pour que le coup de foudre ait lieu entre eux, il est important de vous assurer que votre camping-car est au mieux de sa forme ! Pour cela, (et si possible avant même la mise en ligne des annonces de camping-cars d'occasion sur clc-loisirs.com, il vous faut procéder à un nettoyage en règle de votre maison roulante. Tout doit briller ! Alors ne lésinez pas sur les produits ménagers et passez en revue chaque recoin ! Pensez également à désodoriser l'intérieur du véhicule, surtout si vous aviez l'habitude d'y fumer. Du reste, n'hésitez pas à dresser une liste de tous les petits défauts de votre camping-car, cela vous servira un peu plus tard. Bien entendu, réparez ce qui peut l'être, vous gagnerez en facilité et en efficacité lors de la vente. Et n'oubliez pas de retirer tous vos objets personnels : photos du petit dernier, plantes en pot, tableau peint par Grand-Mère ; tout doit disparaître ! Cela permettra à l'acheteur de se projeter plus facilement et vous fera forcément gagner des points ! Après ce grand nettoyage, votre camping-car aura l'air flambant neuf et séduira d'autant plus vite son nouveau propriétaire !

Fixer le prix

Pour qu'une transaction se fasse sans soucis, le prix fixé doit être le bon. Trop élevé, il n'attirera bien entendu aucun acheteur potentiel. Mais trop bas, il pourrait les rebuter aussi car certains pourraient penser qu'il a des défauts irréparables. Et puis ce ne serait pas dans votre intérêt ! Alors n'hésitez pas à prendre en compte les prix du marché et le kilométrage de votre véhicule avant d'évaluer sa valeur. Et pensez à garder une marge de manœuvre pour d'éventuelles négociations !

Rassurer l'acheteur

Bien entendu, votre beau camping-car a beau être nettoyé, repeint et avoir l'air aussi beau qu'au premier jour, il s'agit tout de même d'un véhicule d'occasion. Et peut -être que certaines de ses fonctions ne marchent plus aussi bien qu'au début. Dans ce cas, n'hésitez pas à jouer carte sur table avec l'acheteur, grâce à la petite liste que vous avez dressée lors de l'étape de nettoyage. Ce dernier appréciera certainement votre honnêteté et se sentira plus rassuré au moment de finaliser l'achat. Et puis cela vous permettra aussi d'éviter d'éventuels problèmes de vices cachés. 
Alors misez tout sur le charme de votre vieux compagnon et bonne vente !