Comment passer un permis moto

Avant de passer son permis moto, il faut bien sûr se renseigner sur le sujet. D’ailleurs, pour obtenir un permis moto, il est nécessaire de s’inscrire à des examens. Afin de participer à ces examens, remplir différentes formalités reste incontournable, notamment pour l’examen de code du permis, pour l’épreuve de la circulation et pour le permis moto plateau.

Les formalités

En principe, l’examen se déroule en 3 étapes, à savoir le code, le plateau et la circulation. Pour savoir comment passer un permis moto accéléré, il est tout d’abord important de connaître toutes les étapes de l’examen. D’ailleurs, chaque candidat devra réussir chaque étape avant de passer à la suivante. Simplement, le résultat n’est pas directement divulgué à l’issue de l’examen. Il pourra avoir une réponse ou connaître le résultat, 48 heures avoir passé son examen, et ce, en utilisant le téléservice. Ce dernier a été mis en avant par la sécurité routière. Dans le cas où le résultat est favorable, le concerné peut immédiatement télécharger ou du moins demander à sa moto-école son certificat de permis de conduire. Ce document, lui, sera valable 4 mois, un document qui servira de permis provisoire étant donné que le candidat recevra son permis à domicile avant la date d’échéance du certificat. En cas de résultat défavorable, les concernés auront l’opportunité de repasser l’épreuve écrite. Suite à l’obtention du code, un candidat peut éventuellement se présenter plus de 5 fois à l’examen de pratique.

Les conditions d’inscription

Afin de s’inscrire à l’examen du permis moto, il est nécessaire d’avoir l’âge minimum requis, à savoir 16 ans pour un permis moto A1 (125 cc), 18 ans pour un permis moto A2, 16 ans permis B1 ou être titulaire d’un permis A2 depuis deux ans pour passer l’examen d’un permis moto A. De plus, pour pouvoir y participer, il est nécessaire de s’inscrire et pour ce faire, de constituer un dossier composé d’une pièce d’identité, de 3 photos d’identité, d’un formulaire Cerfa n° 14866 bien rempli. Les candidats entre 17 et 25 ans, eux, auront besoin d’une photocopie du certificat de participation à la journée de citoyenneté et de défense. En outre, tous les candidats nés à compter du 1er janvier 1988, eux, auront besoin d’une ASSR 2 ou d’une attestation scolaire de sécurité routière de niveau 2 ou encore d’une BSR autrement connue sous le nom brevet de sécurité routière.