Trottinette électrique : quelles sont les nouvelles lois en 2019 ?

Les trottinettes électriques sont de plus en plus utilisées par les jeunes dans les villes pour leurs déplacements au quotidien, cependant, beaucoup ne connaissent pas les codes et les règles à respecter sur la voie publique. Pour faire face à ce problème, l’État envisage de créer de nouvelles lois pour cette année 2019, lesquelles ?

Interdiction de rouler sur les trottoirs

Désormais, il est formellement interdit de circuler en trottinette électrique sur les trottoirs dans tout l’Hexagone. Le non-respect de cette loi sera amendé de 135 euros. À l’avenir, un utilisateur d’un nouveau véhicule électrique individuel doit impérativement circuler sur la chaussée ou sur les pistes cyclables. Cette loi permet de réduire les accidents entre les piétons et les utilisateurs de trottinette.
La mairie de Paris a déjà appliqué cette contravention depuis quelques mois et d’autres départements vont suivre ses exemples. Si l’utilisateur doit entrer dans un magasin ou dans un immeuble, il doit pousser à la main sa trottinette électrique et éteindre le moteur.

Des équipements obligatoires pour les trottinettes électriques puissantes

En général, la vitesse maximale d’une trottinette électrique ne doit pas dépasser les 25 km à l’heure. Mais certaines personnes disposent de trottinette puissante pouvant atteindre la vitesse de 80 km à l’heure. Le pire c’est que cette vitesse convient à la circulation sur les chaussés et les pistes cyclables.
Pour éviter les accidents provoqués par l’excès de vitesse, l’État recommande de porter des équipements obligatoires pour les conducteurs. La loi stipule également que vous ne devez pas rouler à plus de 25 km/h sur les pistes cyclables et à plus de 50 km/h sur la chaussée. En cas d’excès de vitesse, vous acquittez une amende de 1500 euros au maximum.

Interdit pour les enfants moins de 8 ans

Le projet de loi 2019 prévoit d’interdire l’utilisation des trottinettes électriques aux enfants de moins de 8 ans, pour conduire une trottinette, vous devez avoir plus de 12 ans. Porter un casque lors de votre déplacement est également obligatoire comme le cas à vélo.
Toutefois, l’État n’a pas encore annoncé la liste des équipements obligatoire, mais tous devraient porter un casque lorsqu’il s’agit d’un déplacement sur la voie publique. Dans le projet de loi, les engins électriques devront être aussi équipés d’un système sonore et de frein pour annoncer votre passage au piéton et à d’autres personnes utilisant la route.

Interdiction de porter des écouteurs et de circuler à deux sur la trottinette

Le projet de loi 2019 prévoit l’interdiction d’écouter de la musique avec vos écouteurs ou vos appareils de son. Le décret insiste alors sur l’utilisation de casque avec des haut-parleurs sur la trottinette. Il est formellement interdit de rouler à deux sur l’engin.
En effet, la trottinette électrique porte un statut d’objet personnel. Vous risquerez une amende allant jusqu’à 135 euros si vous vous déplacez à deux sur votre trottinette électrique. Il est à noter que chaque conducteur de trottinette, bien que la plupart soit très jeunes, est supposé connaitre la loi.